AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je vais bien, tout va bien ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liven Olsson
Ecume
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 23
Âge du personnage : Hey men. Moi j'ai 16 piiiiges !! :
Section : Les bleus.
Classe : F. C'pas une bonne note ça.

MessageSujet: Je vais bien, tout va bien ||   Dim 16 Aoû - 8:39

Je vais bien, tout va bien ||


Je suis gaie, tout me plait ~




"Chère moi du futur.
Aujourd’hui je teste un truc de ouf. Oui, je t'écris. Je vais te raconter mes aventures car si ça se trouve, je vais perdre la mémoire bientôt et je vais oublier tous mes souvenirs.
Je suis Liven Olsson, donc toi hein, et là je suis dans ma 16e année. Je te laisse en déduire en quelle classe je suis, mais je te rappelle que je suis en section Ecume. Mes amis sont Toshio, elle est trop marrante je m'amuse trop avec elle, Aster même si elle est plus petite, Misha un russe blond qui est juste trop adorable et son boyfriend Tony qui fait toujours genre il m'aime pas. Mais je pense que c'est faux. Je crois que tout le monde nous connait toi et moi à l'école. Je suis une vraie star donc tu risques d'en être une aussi. On me dit que je suis trop dynamique, mais c'est fun de bouger dans tous les sens !!
Je vais essayer de remplir ce journal régulièrement pour que tu aies un maximum de souvenirs. C'est important les souvenirs, et je pense que les gens n'y font pas assez attention. Toshio elle-même oublie tout le temps pleiiiiins de trucs. Enfin voilà, je commence ce projet, pas certaine qu'il se termine un jour.
J'espère que tout va bien pour toi.
Bisous,
Liven."


La gamine lève les yeux au plafond en quête d'une quelconque inspiration supplémentaire mais rien de plus ne lui vient à l'esprit. Elle avait parfaitement introduit son journal intime qu'elle destine à son moi futur, dans 5 semaines, 5 mois ou 5 ans. Ses yeux couleur ciel brillent de mille feux à l'excitation de ce nouveau projet qu'elle débute à peine. Elle voulait faire un truc cool, mettre du swag dans sa vie, un détail que personne ne saurait.
Parfois elle se demande où elle sera dans plusieurs années. Sera-t-elle à la rue obligée de faire les trottoirs et renonçant à son reste de dignité ? Sera-t-elle la reine du bal, surpassant les girly girl de l'école ? Que de questions pour une si petite tête... Puis l'horreur lui était apparue - et si elle oubliait tout ? Elle s'était donc résolue à créer un journal d'histoires qui raconterait sa vie. Un jour ce journal sera peut être adapté en film à Hollywood lorsqu'elle rentrerait dans l'autre monde !!!

Affichant sur le visage un sourire satisfait similaire à celui d'un chat qui vient de finir sa gamelle, la blondinette referme avec précaution le carnet. Il est joli, elle l'aime beaucoup avec des fleurs colorées et le mot "Carnet" écrit d'une écriture fine sur la première page. Maintenant, il faut le cacher. Une cachette. Une cachette. Pas en évidence, personne ne doit le lire. Même pas Toshio. C'est excitant d'avoir un secret à soi !!! Alors... Ou cacher... Ses yeux font le tour de la chambre étrangement propre et s'arrêtent sur l'étagère de linge. Dans les sous-vêtements ? Non, elle serait capable de mettre le carnet dans du linge sale au bout d'un moment d'une manière ou d'une autre. Sous le lit ? Trop classique. Il faut un endroit où personne ne va. Une idée lui traversa le cerveau et elle bondit sur ses pieds, se cognant au passage contre son bureau ce qui eut pour effet de faire tomber la pile de cd empilée sur le bord du meuble. Mais qu'importe, la Suédoise sait où aller. La nuit s'approche petit à petit mais il faut le cacher là, tout de suite.
Elle enfile vite fait un débardeur rouge et un short, glisse ses pieds dans ses tongs et la voilà partie, torse bombée, fière comme pas possible d'avoir une mission à accomplir. Elle descend en trombe les escaliers menant vers le hall et se faufile dans tous les recoins par la suite. Agent Liv' au rapport, ne pas être repérée, je répète, ne pas être repérée. Son cahier sous le bras, elle parvient à atteindre le village sans avoir été grillée. Quel soulagement ! Liven passe discrètement devant l'Eden et le Salon de thé, puis devant la bibliothèque. Elle s'arrête quelques minutes sur la place de la mairie pour se préparer psychologiquement. Elle connait le chemin. Elle se connait. Et juste après, il y a le magasin de jouets. Elle respire. Souffle. Respire. C'est parti !!! Surtout ne pas regarder, ne pas s'arrêter devant ces peluches qui semblent l'appeler, qui semblent hurler "LIIIIIIIV, viens jouer avec nous !!!" Elle détourne les yeux, se concentre, et passe cette épreuve. Limite elle aurait envie de bondir de joie mais son objectif la rattrape. Elle doit cacher le journal. La rue commerçante s'éloigne et une petite allée se détache. Elle y est presque.

Et là voilà devant la grande Tour observatrice aux mille reflets. Derrière le coucher de soleil fait son apparition, comme une fleur. Allez, courage !!! Personne n'aura l'idée de venir chercher son journal ici. Elle s'empare de tout son courage et entame la montée infernale.Elle sait que presque tout en haut il y a une terrasse d'observation avec des cartons de bazar et des pots de fleurs. La planque parfaite. Pour se motiver, elle chantonne ce qui lui passe par la tête, c'est drôle ! Au final, elle arrive à destination en moins de temps qu'elle ne le pensait. Elle se repose quelques secondes contre le mur pour visualiser une bonne cachette. Carton repéré. Elle se précipite dessus et..... SBAAAAAAAF.
Oui, ça fait mal, oui elle a heurté un truc sans faire attention. Elle passe de la position étalée sur le sol à quatre pattes pour se retourner et voir la cause de sa chute.

"Elie ? Tu fais quoi ici ? T'es mort ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Christensen
 Greenery
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: Je vais bien, tout va bien ||   Jeu 27 Aoû - 11:49


Elie n'aime pas vraiment lire.

C'est qu'on pourrait croire l'inverse, pourtant, à le voir calme et sage dans un coin du second rang, tête rêveuse et blonde aux paupières alourdies d'étoiles. Elie le grand sage aux pensées philosophiques. Comme on l'imagine lunettes imaginaires perchées sur le nez, à feuilleter de la grande littérature jusqu'à l'implosion. Faux et archi faux, les grands. C'est trop difficile, de se concentrer sur des histoires de grand en petit caractère. Chez Elie, ça déborde trop. Ca glisse par ses yeux et ses oreilles, y a pas la place pour de belles histoires sur de vieilles pages. Il y arrive pas, c'est tout. C'est pas pour lui, les histoires trop sérieuses. Les seules qu'il voudrait lire, c'est celles d'Effie, et de la poésie. Jusqu'à s'endormir le nez entre deux pages.

Tout ça pour dire qu'Elie n'aime pas vraiment lire.
Mais il a pas vraiment le choix. Le livre de classe fait sept cent trente huit pages. C'est un roman ennuyeux qui se passe y a trop longtemps et sans image sur la couverture. Et c'est pour demain. Elie a calculé. A raison d'une page par minute, il en a pour environ douze heures. Une nuit blanche pour le finir, son livre, c'est terriblement faisable ! Long soupir de fatigue. Les étoiles, en haut de la tour observatrice, attirent déjà trop son attention, ailleurs. Il est assis dans un coin, choisi pour pas être dérangé, mais de toutes façons, n'importe quoi le dérange. Le bruit du vent, les bruits de pas, le soleil.
Et Liven.
Qui s'éclate par terre en trébuchant sur ses longues jambes étendues. Sous son regard sans réaction.
Petite furie blonde surexcitée.

"Elie ? Tu fais quoi ici ? T'es mort ?"

Le livre fermé se retrouve abandonné sur ses genoux. Bon ben tant pis.

« Oui », il souffle sur un air de confidence, avant d'écarquiller les yeux. « T'arrives à me voir ? T'as sûrement un pouvoir magique. »

Elie joue au fantôme, maintenant. C'est bien plus amusant que de faire l'élève trop sage, hein. Il fait mine de réfléchir, inspiré. Considérant Liven, à quatre pattes dans la poussière.

« Je vais te dire un secret mais faut que tu le répètes à personne, d'accord ? » puis de s'approcher de son oreille. « Cette tour, et ben, elle est hantée. Tous les gens qui y sont morts d'ennui continuent à venir ici et faire flipper les petites filles pas sages.  »

Il hoche la tête d'un air grave. Puis ouvre les bras en grand, d'un coup, gonflant la poitrine comme un fier chevalier.

« Mais t'inquiète pas Liven, je vais te protéger, moi. Je suis déjà mort, alors je suis immunisé. »

Et de lui lancer un sourire charmeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je vais bien, tout va bien ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chanson: Circulez y a rien avoir tout va bien en RDC
» Tout est bien qui finit bien
» [MU] Tout va bien, The Kids Are All Right [DVDRiP]
» Votre maison - Tout pour bien vivre chez soi
» DEMAIN MATIN SI TOUT VA BIEN de Cecile Krug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acrylique - Le village :: Tour observatrice-