AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jill K. Brown
 Greenery
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 21

MessageSujet: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Ven 8 Nov - 18:38


Je me battrai sans répit.

▬ ft. morgan

« Ça faisait un moment que je me disais qu'il fallait absolument que j'aille explorer la grande tour de l'île. Comment elle s'appelle déjà ? Ah ouais, la Tour Observatrice c'est ça merci. Je l'avais vue sur une affiche dans la salle de géographie et ça m'avait fait penser aux tours qu'on trouve tout le temps dans pokémon. Je m'imaginais déjà gravir les marches avec vaillance, ma ribambelle de pokéballs accrochées à la ceinture, prête à affronter l'ennemi de dingue tout en haut. Et puis j'étais retournée dans ma chambre à la fin de la journée. J'avais commencé à jouer. J'avais oublié. C'est terrible des fois d'avoir autant de jeux et de consoles que moi parce qu'on sait jamais laquelle choisir et qu'on veut toujours jouer à tout en même temps. Du coup je me retrouve complètement débordée, avec ma gameboy color dans une main, ma DS dans l'autre, l'ordi qui traîne dans un coin et la télé qui balance le choix des persos. Et je zappe les trucs essentiels de ma vie. Et quand je m'en souviens, dans un éclair de lucidité, c'est pour me dire que j'ai vraiment trop la flemme de bouger et que je suis très bien là à bouffer mes chips. MAIS AUJOURD'HUI J'AI DÉCIDÉ QU'IL ÉTAIT TEMPS DE PARTIR À L'AVENTURE. Ça va faire maintenant dix heures que j'y pense. Depuis que je me suis levée, vers une heure de l'après-midi. Je prépare mon expédition. J'ai pris mon sac à dos et j'ai mis ma peluche pikachu + ma gameboy + ma DS + mes pokéballs + un paquet de petits beurre. J'ai dessiné le chemin jusqu'à la Tour sur une carte. Et j'ai décidé d'attendre la nuit pour attaquer. Voilà. Il est maintenant vingt-trois heures, je suis fin prête. Enfin presque.  

« MORGAN ON VA CAPTURER DES POKEMONS DÉPÊCHE-TOI ! »

Que serait l'héroïne sans son fidèle acolyte, n'est-ce pas ? »


Dernière édition par Jill K. Brown le Sam 9 Nov - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
Aerial
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2013
Âge du personnage : 13 ans
Section : Aerial
Classe : C

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Ven 8 Nov - 19:21

I'm going on an adventure!

Parfois il arrive à Morgan de s’ennuyer. Ces moments sont assez rare. Après tout, Morgan, il connait plein de moyens de s’amuser. Une liste complète. Il pourrait en faire des bouquins. Malgré tout, ça arrive. Cette fatalité tombe sur lui également.
L’ennui.
Que faire avec l’ennui? Morgan n’a pas l’habitude de l’ennui. Même quand il dort ses rêves sont marrant. Alors ça le perturbe, forcément. Quand Morgan s’ennui, c’est comme si son meilleur ami de tous les temps lui donnait un coup de poing très violent, juste comme ça.
Du coup il a passé son après midi à rien faire. Absolument. Rien.
Rien de plus troublant.

Dans un état d’agonie absolument monstrueux et pas beau à voir, il réussit à sortir de sa chambre et marcher un peu en balançant les bras, plutôt que de rester allongé hagard et la bouche ouverte à fixer le plafond. Il s’est mis à courir, à sauter, tourner, danser un peu. Ça allait un peu mieux après ça. Bouger c’est déjà s’occuper. Mais qu’elle atroce journée quand même. Quel ennui. Que de bâillements.

Le début de soirée il a contemplé les nuages passer en changeant de couleurs. Le ciel devenir sombre. Puis il s’est ennuyé encore un peu. Avant de trouver le mouvement des branches poussées par le vent très intéressant. Puis quand c’était l’heure il a couru manger. Car mâcher de la nourriture, c’est actionner des muscles, donc bouger, donc s’ennuyer moins. Quel désespoir…

Et puis.
Plus tard.
Peut être très tard.
Il sait pas.
Devenu trop désespéré pour regarder les secondes passer trop lentement.
Jill est venue. Jill a criée. Jill a triomphée de l’ennui.
Jill, son héroïne.

Elle est arrivée comme un monstre prêt à se jeter sur sa proie, courant à en effrayer le parquet, fracassant plus qu’ouvrant la porte, jetant son cri comme un train qui vous roule dessus.

Bien sur, n’importe quel pokemon, n’importe quoi pour vous, son sauveur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill K. Brown
 Greenery
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Sam 9 Nov - 10:14


We are blood brothers.

▬ ft. morgan

« Quand je suis arrivée, Morgan avait l'air un peu... Comment dire ? Au bout du rouleau ouais. L'air hagard, fracassé, les yeux à demi-ouverts tandis qu'il me contemplait, allongé à même le parquet. Je crois qu'il comptait les moutons-étoiles au plafond. Il m'a fixé pendant quelques secondes sans rien dire, comme s'il ne comprenait pas ce que je lui racontais, et puis son regard c'est illuminé.
J'ai pris ça pour un « ok c'est parti ! » et je me suis empressée de ranger toutes les affaires importantes dans son sac à lui. Le kit de survie. Sa couverture toute douce rayée rose et bleu ; ses consoles et une bouteille de coca pas light ni zero parce que nous on est des vrais durs. Je me sentais comme une tempête vous savez, plus rien ne pouvait m'arrêter ! J'étais tellement pressée d'aller à la Tour ! Je crois avoir fichu un bordel pas possible dans sa chambre. Enfin pire que ce que c'était déjà. Ça doit être un syndrome chronique chez moi : tout ce que je touche devient bordélique. Enfin bref. Nous n'avions pas de temps à perdre.

Je l'ai pris par la main, l'ai aidé à se relever, et suis partie en courant – l'entraînant avec moi dans ma course. C'est chouette d'aller vite. On a l'impression d'être les maîtres du monde. Je n'ai jamais compris pourquoi en sport je ne parvenais pas à dépasser les 200 m/h alors qu'en dehors des cours je me sentais capable de parcourir la Terre entière en une nuit. Peut-être que mon cerveau est pas programmé pour être bon à l'école.

On a couru dans toute l'académie d'abord, et puis dans toute la ville après. On est passés devant ce salon de thé rosâtre qui m’écœurait toujours un peu. On a filé sans s'arrêter au magasin de jouets ou à la piscine. On a traversé le parc désert pour éviter d'avoir à courir près de la maison hantée. Et enfin, elle était là. Gigantesque, paraissant toucher le ciel. Impressionnante. Un frisson parcourut mon dos, et je ne sus pas très bien si c'était l'excitation ou le fait d'avoir oublié mes chaussures. La main de Morgan était tiède dans la mienne. C'est doux d'avoir un ami, quand on s'apprête à débuter une aventure.

« T'as pas peur, hein ? »

Dernière vérification avant le grand saut, camarade. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
Aerial
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2013
Âge du personnage : 13 ans
Section : Aerial
Classe : C

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Sam 9 Nov - 23:16

MY BODY IS READY

C’était un ouragan cette fille. Morgan n’avait pas eu même besoin d’ouvrir la bouche pour qu’elle sache que c’était un « oui, carrément ». Il n’avait pas eu besoin de se lever, elle préparait ses affaires à sa place. Alors pendant qu’elle faisait ça, Morgan la fixait. Sourire. Ils devaient être connectés du cerveau tout les deux, et c’était vachement cool d’être si bien avec quelqu’un. Bref, Jill chopa Morgan de sa main libre, l’a soulevé, puis c’était parti.

Morgan avait pas trop eu le temps de se tenir bien, ou de ré habituer ses muscles aux mouvements, à l’exercice. Du coup il se fatiguait super vite. Mais Jill s’arrêtait pas. Jill était pressée. Jill était excitée. Et Morgan avait pas trop pigé où ils allaient, mais il avait hâte d’y être aussi. Parce que là où Jill l’emmenait avec un aussi grand sourire, ce ne pouvait être qu’un endroit parfait.

Bon. Morgan a quand même cru mourir tellement il avait du mal à respirer à la fin. Alors quand elle s’est arrêtée, Jill, sans prévenir, Morgan est tombé par terre. Elle lui tenait encore la main, et il pouvait enfin se reposer un peu, donc ça allait. Puis elle avait la lumière des étoiles dans les yeux, tellement elle regardait haut.

Et v’là qu’elle se tourne vers lui et qu’elle lui pose LA question. Cette question là. Celle dont il n’y a qu’une réponse. Celle qu’on pose comme un défi. T’es cap de donner la mauvaise réponse? Alors que la bonne réponse c’est la mieux.
Même si elle amène à faire des trucs dangereux.

« J’ai jamais peur! »

Pour rajouter de l’effet à sa réplique, il se releva tel un héros (mais avec un peu de mal quand même) pour faire face à cette tour que Jill admirait du regard quelques secondes plus tôt.
Qu’es-ce que ça avait à voir avec le fait de capturer des Pokémons, ça, il n’en avait aucune idée. Mais les idées de Jill, même foireuses, sont toujours géniales.

« On va pas rester là, hein? »

C’est avec ses muscles toujours fatigué qu’il s’avança.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill K. Brown
 Greenery
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Dim 10 Nov - 10:53


Let's set the world on fire.

▬ ft. morgan

« On était à peine arrivés que Morgan s'écroulait par terre. Comme on se tenait toujours la main, ça tirait un peu sur mon bras. Mais ça allait. Il devait être en train de récupérer des forces pour la grande aventure. S'il fallait flancher un peu, autant que ce soit maintenant, qu'au milieu des marches ou tout en haut de la Tour ! Alors je lui en voulais pas. J'ai confiance en lui de toute façon, je sais qu'il m'abandonnera jamais. C'est le meilleur de toute la vie.

« J’ai jamais peur! »

Et il se releva avec peine mais classe pour pouvoir dominer la Tour. Ou au moins essayer. Mais c'est vrai qu'avec nos tailles de nains, on ressemblait plutôt à des fourmis ambitionnant de grimper l'Everest. C'est toujours comme ça avec Morgan et moi. On a toujours des projets plus gros que nous. Même si on est flemmards, pas sportifs, un peu cons, on s'imagine des histoires de fou et on fait tout pour les rendre possible. J'crois que c'est un truc du genre. La détermination. Le genre de chose qu'on voit que chez les héros de jeu vidéo, d'habitude. Ouais. Morgan ressemblait un peu au mec s'apprêtant à traverser la Route Victoire.

« On va pas rester là, hein? »

Je fis non de la tête avant de le suivre d'un pas assuré, bombant le torse fièrement. Nous étions des vainqueurs, nous étions des héros, rien ne pouvait nous arrêter. On pouvait battre n'importe qui, attraper n'importe quel pokémon, vivre toutes les aventures. On poussa la porte. Elle resta close. J'essayai encore une fois. Toujours close. Je mis un coup de pied dans le battant. Rien. Un toussotement secoua mon être.

« Je crois qu'on a pas assez de badges pour passer. »

Je fronçai les sourcils. Ça ne faisait pas partie de mon plan. Dans ma tête, on entrait sans difficulté. J'étais persuadée que la Tour était ouverte de jour comme de nuit. Ou alors ils cachaient la clé et il fallait la retrouver ? Une fenêtre était ouverte deux mètres au-dessus de nous. Peut-être qu'on aurait pu l'atteindre en se faisant la courte échelle. Aucune idée. Je dois admettre qu'à cet instant précis, je bloquais un peu. Dommage que j'aie oublié mon ordi ; j'aurais pu mater les trucs et astuces.

« On fait quoi ? »

Quand le chef d'expédition bloque, il peut compter sur son parfait partenaire afin de prendre une décision. Normalement. Je crois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
Aerial
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2013
Âge du personnage : 13 ans
Section : Aerial
Classe : C

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Jeu 21 Nov - 12:20

it will make us stronger

Jill dépassa Morgan pour essayer d’ouvrir la porte. Comme la première tentative échoua, à la deuxième, Morgan vint à la rescousse lui donner un coup de main. Mais cette fichu porte ne s’est même pas donnée le mal de se pousser d’un centimètre. Peut être était-elle de mauvaise humeur? Peut être la réveillait-t-on cette pauvre la qui a l’habitude de se lever du pied gauche. En imaginant qu’elle ait des pieds. Un truc qui remplace le pied pour remplir cette métaphore, quoi. Du coup, donc, peut être fallait-il s’adresser gentiment à elle pour qu’elle accepte de s’ouvrir.
Morgan il est pas doué niveau politesse. Alors il tenta juste un truc qu’il pensait pouvoir marcher sur une porte.

« Sesame, ouvre toi! »

Il avait même écarté ses bras en grand, pour faire le spectacle. Mais rien à faire, la porte était décidemment têtue. Fallait toujours que ça tombe sur leur duo, ça, les portes têtues.

Puis Jill vint à dire « Je crois qu'on a pas assez de badges pour passer. » et soudain Morgan capta le truc. Le rapport entre cette tour et les Pokémons. Oui parce que tout était allé trop vite avant ça, pis c’est pas comme si il avait eu le temps de réfléchir, en plus il était à moitié mort d’ennui quand elle est arrivée en criant, alors… Mais là ça y est, c’est bon, il a calé. Tour. Badges. Pokémon. Ok, c’est enregistré.
Bien que cette tour lui fasse plus pensé à celles dans code lyoko. Peu importe.

« On fait quoi ? »

Légère panique. Que répondre. Après un « heu » très éloquent il se mit à fixer la tour dans sa globalité. Il en arriva à quelques idées qu’il savait ne pas être fabuleuses. Mais après avoir passé toute la journée à s’ennuyer, la plupart de ses neurones sont morts aussi, font pas trop lui en demander.

« Bon alors. Soit on essaye de défoncer la porte, mais ça va faire mal, et comme on est pas trop Hulk c’est pas sur que ça marche. Soit on… Grimpe. Si c’est possible, ouais. Enfin, genre… »

Les parois étaient surement un peu trop lisses pour ça, mais gardons toujours espoir. Il y avait des pierres autour de la porte, pour faire joli, allez savoir, sur lesquels on devrait bien pouvoir s’agripper. Morgan expliqua ça un peu confusément parce qu’il savait pas où ça pouvait mener. Ok après ils seraient au dessus de la porte. Mais ensuite?

« Ou y a la courte échelle, ou… Je sais pas on peut essayer de fabriquer une catapulte. Ou crier, ça ce trouve y a quelqu’un à l’intérieur. »

Morgan aurait pu sortir plein d’idées absurdes et infaisable, pour rigoler tout à moitié sérieusement. Mais là il était clairement claqué. Il s’étira un peu, pas du tout comme un gymnaste, en espérant être magiquement plus en forme ensuite. Ce serait chiant qu’ils doivent rentrer maintenant alors qu’il y a une aventure à vivre, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill K. Brown
 Greenery
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Mar 26 Nov - 18:49


You and me together.

▬ ft. morgan

« Le truc de bien avec Morgan, c'est qu'on est jamais à court d'idées. Si l'un d'entre nous est en difficulté, il peut compter sur l'autre pour l'aider et le soutenir dans l'épreuve. C'est un pacte d'amitié et de camaraderie indéfectible entre nous, vous voyez ?

« Sesame, ouvre toi! »  

Il avait balancé ça, un peu avant que j'émette la théorie des badges. Et j'avoue que c'était bien tenté. Il avait assuré, les bras ouverts en grand, la tête levée, prêt à être au service du moindre souhait de la porte. J'étais absolument persuadée que ça allait marcher. Mais non. Que dalle. Cette fichue porte était bien décidée à rester close jusqu'à la prochaine apocalypse. Autrement dit : on pouvait attendre là longtemps. Il fallait qu'on trouve quelque chose. Une chose. Autre chose. Un truc qui claque, qui soit brillant, avec du bruit, de la lumière, des combats et un super mana à la fin du niveau. Un truc qui nous permette d'entrer, quoi.

« Bon alors. Soit on essaye de défoncer la porte, mais ça va faire mal, et comme on est pas trop Hulk c’est pas sur que ça marche. Soit on… Grimpe. Si c’est possible, ouais. Enfin, genre… »

Je jette un coup d’œil rapide à la paroi. Ma super vision – ainsi que ma connaissance de ma non-connaissance du principe de l'escalade – me permet très vite de déterminer qu'on arrivera jamais jusqu'en haut. Ou alors avec les trois-quarts des os brisés. Mais c'était une bonne idée quand même à la base, et j'sais qu'il a passé la journée à errer partout dans l'école alors c'est normal qu'il soit un peu à plat. Pour moi non plus c'est pas la grande forme. C'est un peu comme si. Comme si le désert du Sahara s'était installé sous mon crâne. Comme si le Dieu des Jeux Vidéos et des Trucs et Astuces m'avait abandonné momentanément. Voyons. On dit toujours qu'il faut se mettre dans la peau du personnage.
Comment réagirait Sacha dans une telle situation ?

« Ou y a la courte échelle, ou… Je sais pas on peut essayer de fabriquer une catapulte. Ou crier, ça ce trouve y a quelqu’un à l’intérieur. »

Et soudain, l'ampoule de mon esprit s'allume.

« Morgan, je viens d'avoir une idée absolument mathémagique ! »

Ma poitrine définitivement plate se gonfle d'un vague orgueil et je reprends la main de mon compagnon de voyage. J'avance vers la porte d'un air solennel. L'heure est grave. Nous allons assister au moment le plus important de notre existence sur Terre. Il faut rester sérieux, mesdames et messieurs. Car ce soir, nous allons devenir plus que des enfants ordinaires. Nous allons nous transformer en véritables aventuriers. Nous allons devenir des héros.

Je toque à la porte.

Un silence s'installe, magistral, avant que des pas nous informent d'une présence humaine – ou pokémonesque ? - à l'intérieur. Nouveau silence. Un bruit de clé. Et puis la porte s'ouvrit sur un vieillard avec une barbe semblable à celle du Père Noël. Mais bien sûr ! Comment avais-je pu oublier le vieux de la Tour ?

« Merci beaucoup de nous avoir ouvert, monsieur. Vous ne regretterez pas de nous avoir choisi. Vite Morgan, on y va ! »

Et sur ce, je file à l'assaut des multiples marches de l'escalier, Morgan à ma suite. Je crois entendre vaguement le grand-père marmonner quelque chose dans sa barbe. Mais quelque chose peut-être une chose. Ou bien autre chose. Alors au fond on s'en fiche.

L'inconnu s'offre à nous ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
Aerial
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2013
Âge du personnage : 13 ans
Section : Aerial
Classe : C

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Sam 30 Nov - 1:44

it's not a problem


Parfois on a l’impression de ne pas comprendre les autres. On entend les mots mais le sens reste vide. On se dit; il faut le remplir ce vide. Mais du rien dans du rien ça donne juste du rien. Certains font avec, avancent quand même, prennent l’expression blasé de celui que ça n’atteint pas. D’autres paniquent, cherche des moyens, n’en trouvent pas, ont l’air fatigués et énergique à la fois. Et puis on se demande si on est le seul comme ça, parce qu’on ne sait pas. Est-ce que les autres se comprennent ou font semblant? Parfois il y a une lueur d’espoir, on semble avoir compris quelque chose de la bouche d’un autre. Mais en fait non.

Rare sont ceux qui se comprennent vraiment. Il arrive tout de même de rencontrer cette personne de même langage. Il parait que ça fait comme retrouver un ami d’enfance.  Tous les mots prennent place, et font la danse. Peu importe à quel point ils s’emmêlent, se trompe de partenaire, se marche sur les pieds; ils sont content, c’est tout ce qui compte.

Jill et Morgan c’est un peu ça. La même langue, pas le même dialecte. Il a un accent dans cette voix, qui déforme le son. Mais ça reste déchiffrable, c’est bon. C’est le premier doudou, quand on s’éveillait à peine, qu’on retrouve. Certaines tournures de phrases restent dans le vague, s’y promène tranquillement, puis d’un seul coup reviennent pour délivrer cet éclair de compréhension.
C’est assez incroyable.

Prenons l’exemple du mot mathémagique. Tout d’abord, ça ne veut rien dire. Puis ça éveil quelque chose en vous. Vous connaissez ça, mais d’où? Ça revient, parfois lentement, faut lui laisser le temps de faire son chemin dans le vague, voyez-vous, certains ne sont pas pressés. Bien, vous avez passez l’épreuve. Félicitation, tout ça, mais bref, là, y a plus important à faire.

Parce que Jill, pleine de courage, s’avance… Et frappe à la porte, telle une guerrière prête à conquiers de nouveaux territoires. Morgan est très impressionner, il l’applaudit même, assez doucement au cas il y aurait un monstre à ne pas énerver. Puis il y a un long silence. Qui dure, et dure. Qui semble interminable… Ou pas si long que ça en fait, les protagonistes sont tout simplement des impatients.

Un monsieur à barbe blanche ouvre la porte, et Morgan est persuadé que Jill est un génie. D’ailleurs c’est-ce qu’elle est, même pas la peine de le nier. C’est comme ça, c’est un fait, point. Puis, elle parle avec éloquence.

« Merci beaucoup de nous avoir ouvert, monsieur. Vous ne regretterez pas de nous avoir choisi. Vite Morgan, on y va ! »

Suivi d’une course folle dans l’escalier. Une fois arriver à un étage, ayant ignoré superbement le bonhomme en bas, l’excitation mêlé à l’épuisement donne un mélange trop bizarre pour être clairement expliqué. Morgan avait autant envie de dormir pour des années et des années que de courir avec Jill jusqu’au matin. Pas d’entre deux. Comme il n’y avait pas de lit dans le coin (enfin qui sait?) l’heure était propice à l’exploration. Si tant est qu’il y ait une heure prévu rien que pour cela. Bref, ils avaient trop de choses à découvrir dans ce drôle d’endroit, pour rester là à ne rien faire.

C’est prit d’un rire incontrôlable que Morgan essaya de chasser la fatigue par l’aventure. Ils tournaient dans un couloir depuis assez longtemps pour que leur souffle ait eu le temps d’à peu près se calmer après cette course. Quand enfin ils croisèrent la route d’une porte (sait-on jamais, ça voyage peut être une porte).

« ON VA LA DEDANS » hurla Morgan avant d’exploser de rire à nouveau au point d’en presque tomber par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill K. Brown
 Greenery
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Ven 6 Déc - 17:57


Wtf - what the fun.

▬ ft. morgan

« Je n'ai absolument pas l'habitude de courir.
Je suis plutôt le genre de fille qui s'installe dans son canapé ou sur son lit, devant la télé, une manette dans les mains et un paquet de chips à proximité, prête à affronter les douze prochaines heures qui s'offriront à elle. Même si on part à l'aventure de temps à autre avec Morgan, dans un élan de courage inespéré, c'est pas hyper méga courant. Alors là, comment vous dire...
Au bout de quatre marches montées, je suis morte.
Mais je suis la chef de cette expédition. Il est de mon devoir de montrer le bon exemple. Que je sois complètement essoufflée et que je me sente aussi à l'aise qu'une vieille dame tentant d'escalader l'Everest ni change rien. Donc je continue à grimper sans faillir, soufflant et m'arrêtant dès le premier étage pour reprendre ma respiration dans les dédales sinueuses des couloirs. L'ascension promet d'être longue. Heureusement que je suis grave motivée pour trouver de nouveaux pokémons ! Et Heureusement que Morgan est là. J'sais pas ce que je ferai sans lui. Les expéditions et les jeux vidéos n'auraient plus le même goût s'il était pas là.
Quoique j'vous avouerai que j'ai jamais goûté un jeu vidéo, moi.

« ON VA LA DEDANS »

Il a crié et s'est mis à rire comme un dément, avant de s'écrouler contre le battant de la porte. Je sais pas quel muffin il a mangé ce matin, mais il devait être ultra épicé ! Enfin c'est cool qu'il soit en forme, ça me motive encore plus. Pour aller plus loin. On se supporte l'un l'autre. Ou alors c'est lui qui me supporte, j'sais pas.

« OUAIS ! » je dis en levant le poing en l'air.

Je tente le coup de pied ninja contre la nouvelle porte, qui s'ouvre brutalement et me fait tomber en avant de surprise. On s'retrouve par terre tous les deux, comme des cons. J'dois avoir une bosse sur le front et mon gros orteil crie sa douleur. Nos sacs sont explosés au sol à quelques mètres de nous, dans cette salle absolument inconnue.
Et en plus, le pire, c'est que ça nous fait rire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Kane
Aerial
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/02/2013
Âge du personnage : 13 ans
Section : Aerial
Classe : C

MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   Lun 19 Jan - 18:40

We are made of dreams




Y a du brouillard. Mais genre, littéralement. Ou alors, vous savez, le genre de fumé qu’on utilise dans les pièces de théâtre et spectacles pour faire genre. Morgan a jamais bien comprit à quoi ça servait cette fumée à part intoxiquer les spectateurs du premiers rang, mais c’est pas le problème actuel.

Résumé de la situation: il est tard. Jill et Morgan sont dans une tour inconnu. Ils ont pas écoutés les mots du vieux sage qui étaient peut être VITAUX. Et ils sont méga fatigués d’avoir trop couru. En tout cas Morgan a mal aux jambes, et sait pas ce qu’il en est pour sa coéquipière. Et maintenant ils sont écroulés par terre, toutes leurs affaires au sol, et ils rigolent comme des débiles.

Et puis le brouillard, encore. Qu’est-ce que ça fout dans une pièce le brouillard, qui l’a invité là? Le roux essaye de se relever un peu, fini assit sur ses jambes qui  doivent avoir fortement envie de pleurer d’être maltraitées comme ça.

« Jill, c’est trop bizarre. »

Donc, de ce qu’il avait comprit ils étaient là pour attraper des Pokémons. Enfin il croit. Il est plus sur. Tout s’est embrouillé dans sa tête. Mais peut être que les Pokémons ça ce trouve dans le brouillard? Non, attend, c’était pas plutôt dans les hautes herbes? Rah, il sait plus.

D’un geste il essaye de tâter l’air, aussi stupide que ça sonne. Ce qui s’avère utile, plus ou moins, puisqu’il remarque grâce à ça que le brouillard est un peu trop épais et pas assez comme un vrai brouillard devrait être, voyez?

Il se tourne vers Jill et chuchote au cas où on les entende (même si leur présence aurait été cramé depuis longtemps avec leur rires de déments).

« Tu crois que c’est une créature? » en parlant de l’épaisse fumée blanche, encore et toujours.

Le plus bizarre c’est qu’ils pouvait respirer sans problème, ce qui était encore pire! Parce qu’imaginez si c’est vraiment une créature: ils sont en train de la RESPIRER. Ce qui veut dire que la chose rentre en eux, et peut être devient une partie d’eux. Et ça c’est pas cool du tout.

Un peu, beaucoup en fait, paniqué par cette théorie qu’il expose très rapidement et sans articuler à Jill, il se relève maladroitement et essaye de remettre toutes leurs affaires dans leurs sacs le plus vite possible.

« Jill j’crois qu’il faut qu’on parte d’ici avant qu’il y ait des bébés aliens-brouillard qui nous naissent dans l’estomac! »

Morgan était tellement flippé qu’il se rendait plus bien compte de ce qu’il racontait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan   

Revenir en haut Aller en bas
 

un jour je serai le meilleur dresseur ; morgan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un jour je serai le meilleur dresseur ! (enfin je suis une fille)
» un jour je serai mangaka (pas tout de suite :)
» UN JOUR JE SERAI ROI (Tome 1) VERSAILLES, LE PALAIS DE TOUTES LES PROMESSES de Jean-Michel Riou
» UN JOUR JE SERAI DANSEUSE
» quel est le meilleur jour, pour avoir le moins de monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acrylique - Le village :: Tour observatrice-