AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D A I S Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisy Richmond
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 10/01/2017

MessageSujet: D A I S Y   Mar 10 Jan - 10:22

Daisy Richmond
ft SAILOR VENUS
Daisy Luca Richmond a seize ans mais a l'air mature d'une gamine de dix-huit. Elle a grandi à Huntingon Beach à Los Angeles en Californie. Vous la trouverez dans la section Greenery en classe G. Elle a hérité du don de sa mère : La régénération rapide.
DO YOU BELIEVE IN GOD ?
Je ne suis qu’une adolescente écervelée, perdue parmi tant d’autres filles de mon âge. L’autre soir pourtant, les orbites collées au plafond d’une chambre sombre qui n’était pas la mienne, il m’est venue la prétention d’être unique. Dans un état de demi-conscience propre à celui d’un réveil en sursaut en pleine nuit et qui par la suite ne vous lâche plus lorsque vous tentez en vain de retrouver le sommeil ; Je me suis dit que j’étais d’avantage qu’une petite blonde plutôt jolie, d’avantage que la girlfriend d’Ethan Rivers, d’avantage qu’une sale gosse, d’avantage qu’une cheerleader en jupe courte et d’avantage qu’une lycéenne moyenne de mon âge. Je me suis dit que j’étais spéciale. Sans doute parce que j’ai toujours eu plus ou moins conscience d’être tout ça et que j’ai toujours eu conscience, précisément, de ce que je suis et surtout de ce que je ne suis pas. Mon esprit a enchainé sur quelque chose de bizarre ; J’étais tout ça, sans pour autant l’être. Parce que ce cadre soigneusement construit, je rêvais d’un ailleurs dont je connaissais déjà les paysages. Loin des éclats bruyants de l’adolescence et de la vie furieuse qui émanait des soirées qui battaient leurs pleins le long des plages blanches d’Huntington Beach, je voulais la paix de l’océan et la sérénité de l’âge. Il m’a paru doux d’imaginer une bicoque aux murs bleu pastel, bordant la mer et moi sur la terrasse, les bras croisés et le regard tranquille. Dans un espace rien que pour moi ; Un peu coupé du monde. Un peu hors du temps. Pour passer mes journées entières à ne rien faire i ce n’est contempler le ciel sans que l’on vienne me déranger. Parce que j’ai toujours eu horreur je crois, tout au fond de moi, de suivre un rythme qui n’est pas le mien. Sans doute parce qu’on m’a taillé un monde à l’envergure de ma pointure et l’on m’a toujours astreinte à une seule et unique chose ; La spontanéité. Alors j’ai toujours eu l’habitude de mon va-et-vient permanent qui a peinturluré mon monde selon la couleur de mes caprices.
Puis j’ai sombré pour me réveiller le lendemain. Et inévitablement la vie a repris son petit train avec toujours la même cadence, la même allure sans que rien ne change véritablement. Je sortais toujours avec Ethan Rivers, j’étais toujours aussi blonde, toujours cette même sale gosse qu’on houspillait à longueur de Dimanche, mais je savais tout au fond de moi que je n’étais pas vraiment tout ça. Enfin je l’étais mais pas tout à fait.
Je suis dans un entre-deux, un no man’s land sans savoir sur quel pied danser. Je veux que le temps file et s’écoule pour gagner quelques années mais je sais aussi qu’on est jeune qu’une fois. Et à voir papa vieux et con, sans cesse à revivre ses heures de gloires ainsi que maman le regard perdu et éteint, j’ai conscience qu’il faut faire preuve de patience. La vie ne s’adapte pas à nous. C’est tout l’inverse même. Il ne faut aller ni trop vite sous peine de se brûler les ailes, ni trop lentement sous peine d’être largué en route.

ⓄⓄⓄ

Ce n’est pas vraiment passionnant à raconter. Non. Il n’y a rien de très cinéma, aucun rebondissement ni événement réellement rocambolesque pour venir désenchanter la vie de Daisy. Il n’y a pas non plus de merveilles, ni de miracles pour en faire un conte de fée. Car même s’il en faut toujours, des drames bien poignants et des merdes bien puantes pour donner à des vies un côté romanesque, Daisy comme la plupart de ses camarades, se contentera de raconter en feignant la tristesse, la mort de son chat comme grand traumatisme de ses jeunes années car elle n’aura rien d’autre sous la main.
Mais si on devait s’efforcer de creuser sa vie en détails pour expliquer de quelle manière Daisy est devenue Daisy, on s’en tiendrait sûrement et premièrement à l’endroit où elle a grandi. Huntington Beach en Californie. Là où le soleil rayonne et les femmes font du roller en bikini le long de la côte et les hommes du skate-board torse nu, et peau bronzée oblige. On se doute bien alors, que la relax-attitude y règne en maître, faisant grâce à chacun de ses sujets, d’une décontraction légendaire ; Ce qui additionné à une enfance gâtée et heureuse et un naturel extraverti, prédestinait Daisy à faire partie de la catégorie de ces gosses populaires, invités tous les samedis à l’anniversaire d’un copain différent.
Mais ce qui nous intéresse le plus, c’est d’avantage le cadre familial qu’autre chose. Il y a toujours eu un élément pour perturber le tableau de la famille lambda que renvoyaient les Richmond. C’était une fissure qui avait commencé petite puis qui dans l’ombre, s’était élargi avec le temps ; avant de devenir béante. Cette fracture invisible se matérialisait par l’amour inexistant entre ses deux parents qui avec le temps sont devenus des entités étrangères. De père de famille normal, amateur de blague pourris, Alexis s’est transformé en pitre, caricature d’un homme regrettant sa jeunesse. Et de mère aimante, Daisy a vu June devenir un mouton noir. Qui fait semblant ; Mais derrière le rideau d’acier de ses yeux on ne devinait plus aucune émotion. Comme si elle était morte de l’intérieur.
Alors Daisy est devenue lucide, consciente que rien n’était vraiment parfait et que la vie empruntait parfois quelques routes sinueuses. Mais qu’il fallait faire avec car ainsi vont les choses.


Coucou mon pseudo c'est Han (référence à Han solo) Adam m'a emmené ici. Ce forum parait trop bien et les persos y sont géniaux ♥♥[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

D A I S Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer :: Fiches de présentation :: Fiches validées-