AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 takao; et toi tu tombes à en surprendre les étoiles [75%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takao Yamada
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/12/2015

MessageSujet: takao; et toi tu tombes à en surprendre les étoiles [75%]   Mer 23 Déc - 22:34



j'ai mis ma tête dans le four pour que mes idées s'élèvent.
NOM : yamada
PRÉNOM : takao
ÂGE/ANNIVERSAIRE : dix-sept ans / neuf avril
NATIONALITÉ : japonaise
SECTION : aerial
CLASSE : h
DON : contrôle du temps; takao est capable de défier le temps qui inexorablement passe. les secondes peuvent devenir des éternités. mais, attention takao ne peut ni retourner dans le passé, ni faire un tour dans le futur et son contrôle du temps reste très local (aux environs de l'île mais, sans influer le reste du monde). cela lui demande une certaine concentration: s'il est déconcentré ou gêné, le temps peut reprendre son cours mais, de façon discontinue.

SAISON: : automne, parce que takao a les yeux mélancoliques des feuilles qui tombent des arbres et des après-midis de pluie.
ANIMAL : un chat de gouttière ou un oiseau qui peut voler.
COULEUR : mint
ENDROIT : une bibliothèque
TAILLE : cent soixante-treize centimètres
POIDS : soixante-deux kilos
COULEUR DES YEUX : noirs
COULEUR DES CHEVEUX : originellement bruns, il se teint régulièrement la partie supérieure de ses cheveux en châtain.
SIGNE DISTINCTIF : takao a des yeux bridés en amande, un peu mélancoliques, souvent soulignés par quelques cernes. takao est plutôt mince, sec, tout en os. Il se tient toujours bien droit mais, il a souvent les cheveux qui lui tombent sur les yeux. takao a quelques tâches de rousseur discrètes, sur l'os de son nez. mais, takao on ne le remarque jamais vraiment de toutes façons.
on t'a appris que pleurer c'était drôle comme le rire, quand tu ris entre tes rides une rivière s'étire.

Takao est une mélodie ténue, une ombre à moitié oubliée, un rêve brumeux.

Takao est effacé mais, ce n’était pas vraiment volontaire : c’est naturel, génétique, héréditaire. Takao est comme un murmure, noyé dans une masse de bruits et de couleurs. Takao a comme une teinte délavée, une banalité presque triste : bien trop moyenne.

Takao est une silhouette, qui erre sans bruit et sans heurts de son pas silencieux, félin presque comme sur la pointe des pieds : il apparait puis, disparait de façon imperceptible. Takao est une ombre, une ombre que l’on oublie, une étoile plus petite que les autres. Il est fait tout en retenue et en discrétion : jamais un geste de trop, jamais un mot prononcé sous le ton de la colère, pas même un regard ou un sourire égaré. Chaque mimique, bruissement, pli de son visage semble maitrisé et contrôlé en quelque chose de si parfaitement lisse qu’il en semble creux, mécanique…

Ainsi on se heurte à Takao comme à une façade : poli, calme, ordonné. On ne sait jamais ce que Takao pense réellement, il ne donne jamais son avis sur la question si ce n’est que par des mots très précautionneusement choisis  pour concéder une réponse toute faite, attendue. Il est toujours de bon ton mais, jamais ô non, plus.

L’on dira de Takao qu’il est simple, docile et diligent: après tout Takao ne semble aspirer qu’à une existence paisible, calme, sans émois et sans drame. Il est toujours très soigneux, minutieux à la limite du perfectionnisme : Takao n’aime pas le travail bâclé et le désordre, l’imprévisible. Et il ne laissera alors pas plus apparaitre que cette infime mélancolique dans ses quelques sourires, cette tristesse rêveuse au fond de ses pupilles d’encre face à cette désillusion de n’être peut-être qu’un homme, de chair et d’os, qu’une pièce insignifiante dans le continuum du temps. Takao ne se plaint jamais.

Ainsi vit Takao, fixant d’un œil distant le monde comme il se laisse rêvasser entre les pages d’un livre, en spectateur passif, en parfaite adéquation avec ce qu’on l’attend de lui. Takao est comme un chat sauvage : il se volatilise au moindre inconnu, il se faufile, s’esquive, se cache des regards. Il jauge de loin, avec prudence et méfiance et ne se permet pas d’agir avec impulsion.

Mais, peut-être que Takao de son nid bien perché n’attend que le courage de devenir une étoile filante dans le ciel, plus brillante et rapide que toutes les autres, fendant l’obscurité à la poursuite de ses rêves, de devenir enfin un cri. Ou peut-être que Takao n’est qu’une âme vide, pleines de trous qui essaye de ne pas se faire emporter par la violence de l’existence. Parce que Takao n’est qu’un murmure.

j'ai inventé une île, une île à colorier mais je n'ai rien pour tailler nos crayons comme des rames qui auraient trop ramées nos couleurs ont fini par s'estomper.

histoire

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

takao; et toi tu tombes à en surprendre les étoiles [75%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [2250] Contre roi des tombes
» [1717 pts] contre roi des tombes v7
» Roi des Tombes
» Rumeur rois des tombes
» Château de Faulx-les-Tombes à l'aube.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de commencer :: Fiches de présentation-